Exposition MIGRANTES

La migration est souvent déclinée au masculin. Dans ce travail, le focus est mis sur la migration féminine. Anne Groisard a recueilli les témoignages de femmes du monde entier qui se sont installées, provisoirement ou durablement, dans un autre pays, soit la Belgique, le Canada, le Costa Rica, l’Espagne, la France ou la République dominicaine. Six pays qui semblent à priori différents, mais où pourtant les récits migratoires peuvent se ressembler car le sujet principal n’est pas tant la migration que la personne elle-même. Loin de tout outil statistique et de discours politique, on parle avant tout d’humanité.

Exposition à la Médiathèque Pierre Reverdy du 23 mars au 3 avril puis sur le salon salle Gorges Mension.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*