ANDRÉ BRUGIROUX

André Brugiroux appartient au club très restreint des hommes ayant consacré leur vie à visiter sans exception tous les pays et territoires du monde, guidé par une philosophie pacifiste et une insatiable curiosité. Cette existence rocambolesque a été pour lui,  la meilleure des universités. Il a rapporté de cette rude quête une vision du monde porteuse d’espoir. Quand il commence son périple en 1955, il avait un rêve : Voir tous les pays du monde. Soixante ans plus tard, le jeune banlieusard de dix-sept ans, sans un sou en poche, a accompli l’impossible. 

Pourtant la réussite majeure d’André est ailleurs : le monde est devenu sa patrie et les hommes sont sa famille. Partout, il a trouvé des gens merveilleux. A Chaque fois qu’il tombait, quelqu’un était là pour lui tendre la main et le relever. Sa véritable aventure a d’abord été humaine, profondément et passionnément humaine.

Pour L’homme qui voulait voir tous les pays du monde, « la terre n’est qu’un seul pays et tous les hommes en sont les citoyens ». 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*